• © 2019 AFP | Crée le 05.12.2019 à 05h17 | Mis à jour le 05.12.2019 à 05h20
    Imprimer
    Martin Fourcade (c), vainqueur de l'individuel d'Ostersund entouré de Simon Desthieux (g), Quentin Fillon-Maillet pour un podium 100% français, le 4 décembre 2019 Fredrik SANDBERG-TT NEWS AGENCY/AFP

    Sensationnel: les biathlètes français ont réussi mercredi une magnifique performance en signant un quadruplé historique sur l'Individuel d'Ostersund avec en prime le retour au premier plan de Martin Fourcade, qui a renoué avec le succès en Coupe du monde après un an de disette.

    Jamais les Bleus n'étaient parvenus à placer quatre d'entre eux dans les quatre premières positions, ce qui situe la portée de leur exploit en terre suédoise. Certes, ce n'était qu'une course parmi d'autres dans une saison au long cours. Mais au terme de la 2e épreuve de l'hiver, les Français ont déjà marqué leur territoire de manière éclatante, donnant la mesure de la densité et de la qualité de leur groupe. Et, pour couronner le tout, ils ont pu assister au sursaut de leur leader, en pleine résurrection après un exercice 2018-19 cauchemardesque.

    Cela faisait un an, quasiment jour pour jour (15 décembre 2018), que Fourcade n'avait plus goûté à la victoire. Mais cette longue attente a, enfin, pris fin et le quintuple champion olympique (31 ans) a retrouvé ses jambes, prêt de nouveau à en découdre et à reconquérir son trône, abandonné après sept ans de règne à Johannes Boe.

    La saison ne fait que commencer, mais le symbole est loin d'être anodin: avec ce 77e succès sur le circuit, Fourcade, déjà 5e dimanche de la première course individuelle de l'hiver (un sprint), a récupéré le dossard jaune, synonyme de première place au classement général de la Coupe du monde. D'autant que Boe, victorieux il y a trois jours, a sombré (10e).

    - "Enorme fierté"

    "Cette victoire fait du bien, a déclaré le Catalan sur la Chaîne L'Equipe. C'est sans doute l'une des plus grandes satisfactions de ma carrière. Cela a été tellement dur de passer d'une domination pendant sept années à une année sans. Aujourd'hui, c'est une énorme fierté d'avoir réussi à revenir à ce niveau et d'avoir montré que j'avais toujours cette envie de gagner. Je vais essayer de continuer de profiter de ces sensations retrouvées, c'est ce qui m'a manqué l'an dernier."

    La grande nouveauté, esquissée la saison précédente, c'est que Fourcade n'est plus seul chez les Bleus. Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet, qui avaient été les deux meilleurs Français au classement général en 2019 (4e et 3e), ont confirmé leur statut en s'invitant sur le podium. De quoi effacer leurs piètres débuts dimanche.

    Et que dire de la 4e position d'Emilien Jacquelin et de la 7e de Fabien Claude, qui échoue à quatre petites secondes du Top 5, leurs meilleurs résultats en Coupe du monde? Le tableau est idyllique pour les Tricolores avant le relais prévu samedi.

    Comme l'a parfaitement résumé Fourcade: "Toutes les planètes étaient alignées pour l'équipe de France, tout le monde est euphorique."

  • VOS RÉACTIONS