• © 2020 AFP | Crée le 17.02.2020 à 08h22 | Mis à jour le 17.02.2020 à 08h25
    Imprimer

    Des hommes armés ont tué vendredi 22 villageois, dont 14 enfants et des femmes, dans un village d'une province peuplée par la minorité anglophone dans le nord-ouest du Cameroun, a annoncé l'ONU à l'AFP, l'opposition accusant l'armée d'avoir perpétré un "massacre".

    "Il y a un total d'au moins 22 morts, parmi eux 14 enfants, dont 11 filles et neuf âgés de moins de 5 ans, une mère enceinte et deux femmes qui portaient leurs bébés", a déclaré par téléphone à l'AFP James Nunan, le chef du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA) de l'ONU pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, les deux provinces anglophones ravagées depuis trois ans par les combats entre l'armée et des rebelles séparatistes.

  • VOS RÉACTIONS