• © 2019 AFP | Crée le 18.04.2019 à 02h23 | Mis à jour le 18.04.2019 à 02h25
    Imprimer

    Le gouvernement cubain "rejette énergiquement" la décision de permettre des actions en justice contre les entreprises étrangères présentes à Cuba, a réagi mercredi le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez.

    "Je rejette énergiquement l'annonce du secrétaire d'Etat (Mike) Pompeo d'activer le chapitre III de la loi Helms-Burton. C'est une attaque au droit international et à la souveraineté de Cuba et d'Etats tiers", a-t-il écrit sur Twitter après l'annonce de ces mesures, qui entreront en vigueur le 2 mai.

  • VOS RÉACTIONS