• | Crée le 08.11.2019 à 16h48 | Mis à jour le 08.11.2019 à 16h54
    Imprimer
    Frédéric Lalève et Gyslène vont continuer à siéger au conseil municipal sous l’étiquette Génération NC. Photo N.B.

    Les conseillers municipaux de Bourail se sont réunis en conseil jeudi soir. Lors de cette longue séance de travail, plusieurs délibérations ont été votées, dont le retrait de leurs délégations aux 1er et 7e adjoints au maire.

    Le 19 septembre, Patrick Robelin, le maire de la commune, leur avait retiré la délégation de signature. Cette décision a aussitôt entraîné la suspension du versement de l’indemnité d’adjoint aux deux intéressés.

    Jeudi soir, lors du conseil municipal, les élus ont dû se prononcer sur le maintien ou non dans leur fonction des deux adjoints. Le vote s’est fait à bulletin secret.

    Gyslène Dambreville a été destituée de son poste avec 15 voix contre son maintien, 5 pour et trois bulletins blancs. Résultat identique pour Frédéric Lalève, 14 voix contre son maintien, contre 5 pour et 4 blancs. Au terme, de ce scrutin, le conseil municipal a décidé de ne pas remplacer les deux adjoints.

    « Les raisons que vous avez invoquées pour m’enlever ma délégation de signature ne tiennent pas la route et surtout, ce ne sont pas les bonnes. Bizarrement, depuis que l’on a changé de groupe politique [de Calédonie ensemble à Générations NC], c’est là que votre décision est tombée. Je tiens à préciser que nous avons fait notre travail et qu’à aucun moment, nous n’avons démérité » a lancé Gyslène Dambreville.

    « Depuis plusieurs mois, ils cherchent par tous les moyens à me contrer, à me mettre en difficulté, à me déstabiliser, donc je ne pouvais plus garder ces deux personnes comme adjoints », a répondu Patrick Robelin. « C’est lié à leur comportement à mon égard. Nous sommes une liste d’intérêt communal, avec plusieurs partis politiques qui y figurent, dont ils auraient très bien pu appartenir à Génération NC ou à un autre parti. »

  • VOS RÉACTIONS