• | Crée le 19.04.2019 à 11h33 | Mis à jour le 19.04.2019 à 11h44
    Imprimer
    Photo Archives LNC

    Le tribunal correctionnel de Noumea a condamné ce vendredi matin Joachim Umako à cinq ans de prison ferme pour des violences habituelles, entre 2013 et 2019, sur une de ses compagnes avec qui il a eu un enfant et des violences commises en février dernier, sur sa seconde compagne avec qui il vivait une double vie.

    Fait notable, les juges sont allés au-delà des réquisitions du procureur qui avait demandé au tribunal cinq ans de prison dont une année avec sursis mise à l’épreuve.

    Dans la nuit du 31 janvier au 1er février dernier, le prévenu, un chauffeur de 28 ans, avait causé de très graves blessures à une de ses compagnes en la rouant de coups de pied et de poings. La victime avait reproché au jeune homme sa liaison avec une seconde femme. Elle avait subi une fracture du foie, un traumatisme thoracique et des fractures des côtes.

    Joachim Umako est parti au Camp-Est à l’issue du procès.

    Compte rendu d'audience complet à lire dans votre journal de demain samedi, en pages Pays.

  • VOS RÉACTIONS