• © 2019 AFP | Crée le 13.10.2019 à 14h00 | Mis à jour le 13.10.2019 à 14h05
    Imprimer

    Le président équatorien Lenin Moreno a accusé samedi son prédécesseur Rafael Correa et son homologue vénézuélien Nicolas Maduro de "diriger" les actes de violence à Quito, au terme d'une journée marquée par des attaques contre des médias et un bâtiment public.

    "Des forces obscures, liées à la délinquance politique organisée et dirigées par Correa et Maduro, avec la complicité du narcoterrorisme, de bandes criminelles, de citoyens étrangers violents, ont causé une violence jamais vue auparavant" dans la capitale, a déclaré lors d'une allocution télévisée le président, confronté depuis 11 jours à une grave crise sociale après l'annonce de réformes liées à un prêt du FMI.

  • VOS RÉACTIONS