• | Crée le 21.10.2019 à 15h39 | Mis à jour le 21.10.2019 à 15h39
    Imprimer
    Le renouvellement de la flotte d'Aircalin : un élément inhabituel qui a pesé sur les résultats du commerce extérieur calédonien au 3ème trimestre 2019. Illustration Isee-NC

    L’Isee-NC a publié un point économique sur le commerce extérieur au 3e trimestre 2019. En cumul de janvier à septembre, les exportations calédoniennes sont en diminution de 19 % par rapport à 2018, tandis que les importations augmentent de 10 %.

    Les exportations calédoniennes ont représenté 115, 5 milliards CFP. Si la valeur des exportations se redresse au 3e trimestre grâce à la revente ponctuelle de matériels de transport - un avion dans le cadre du renouvellement de la flotte de la compagnie Aircalin et un bateau pour le transport de marchandises - les ventes de nickel restent en retrait de 8 % en valeur sur un an tous produits confondus et la progression des ventes de thon ne compense pas la baisse de celles de crevettes et autres produits de la mer.

    Depuis janvier également, 225, 2 milliards CFP ont été importés. Après un premier trimestre timide, les commandes suivent une courbe croissante (+ 11 % au 2e trimestre et + 18 % au 3e). Après la livraison des derniers véhicules Néobus et de trois nouveaux palangriers de pêche au 2e trimestre, les importations restent surtout portées par les achats de matériel de transport, qui explosent au 3e trimestre avec la livraison du premier des quatre avions destinés au renouvellement de la flotte d’Aircalin. Les achats de produits alimentaires qui ont augmenté de 20 % sur un an, retrouvent en réalité leu niveau habituel après un 3e trimestre 2018 où les importations avaient été exceptionnellement réduites de moitié pour « déstocker » avant l’entrée en vigueur de la TGC. Les produits minéraux en revanche, qui étaient en progression quasi constante depuis trois ans, ont reculé de 19 % ce trimestre. Les achats de soufre et de fiouls nécessaires à la production minière et métallurgique ont été réduits de moitié sur un an.

    Le taux de couverture - solde des importations et exportations - a perdu 19 points depuis le début de l’année, s’établissant à 51, 3 %. Le déficit commercial de la Nouvelle-Calédonie s’élève maintenant à 109, 7 milliards CFP.

  • VOS RÉACTIONS