• | Crée le 17.01.2020 à 10h44 | Mis à jour le 17.01.2020 à 10h44
    Imprimer
    Photo : Illustration Anthony Tejero

    La plus grosse colonie de sternes de Dougall (environ 2500 oiseaux) basée sur l’îlot Ua a été détruite, soit plus d’un millier d’œufs, vient d'annoncer la province Sud qui déplore « une grosse perte pour cette espèce d’oiseau marin déjà très menacée d’extinction ». Sur place, les gardes-nature ont remarqué d'importantes traces de débarquement et trois coins de feu. Pourtant, le mât rouge provincial interdisant le débarquement sur l’îlot était bel et bien levé. 

    Pour mémoire, les sternes pondent d'octobre à mi-mars. Le moindre dérangement (chiens, campement, passages, bruit, ailes de kitesurf…) peut perturber ces oiseaux et les empêcher de couver leurs œufs. Laissés à l’abandon, ces derniers n’ont aucune chance de survie.

    Déjà hier, la SCO (société calédonienne d'ornithologie) s'est émue de ce « funeste début d'année 2020 » pour les sternes du lagon Sud. « C'est le lourd tribut payé à l'égoïsme et l'irresponsabilité de quelques vandales du lagon sans scrupule qui, pour leur seul plaisir individuel de profiter d'une plage, méprisent et n'hésitent pas à bafouer, en toute connaissance de cause, les espèces sauvages qui font la beauté et la magie du lagon », s'emporte sur son site Internet l'association

     

    Plus d'informations à lire dans votre édition de demain, samedi, dans votre rubrique Pays.

     

  • VOS RÉACTIONS