• | Crée le 10.05.2019 à 11h17 | Mis à jour le 10.05.2019 à 13h47
    Imprimer
    Les classes ont subi de nombreuses dégradations. Photo DR

    Trois suspects ont été interpellés par les gendarmes de Païta au cours des derniers jours. Ils sont soupçonnés d'avoir dégradé l'école James-Paddon, au cours de la nuit du 4 au 5 mai dernier. Le plus jeune d'entre eux est âgé de 11 ans, indique Alexis Bouroz dans un communiqué diffusé ce vendredi matin.

    Le procureur de la République de Nouméa précise que les trois mis en cause ont reconnu les faits et que leurs responsables légaux ont été entendus. Ils seront jugés au mois de septembre par le tribunal pour enfants. L'ensemble du matériel qui avait été volé a été récupéré.

    Toujours d'après le parquet de Nouméa, le montant du préjudice est estimé à 1,8 million de CFP. Beaucoup de tableaux numériques ont été endommagés. Des fournitures scolaires avaient été volées. Les faits avaient choqué l'ensemble de la communauté éducative, les élèves et les parents d'élèves.

     

  • VOS RÉACTIONS