• | Crée le 15.01.2020 à 17h05 | Mis à jour le 15.01.2020 à 17h05
    Imprimer

    Après deux mois de stabilité, les prix à la consommation, hors tabac, ont progressé en décembre de 0,3 %, poussés par une hausse des prix de l’alimentation (+0,7 %) et de l’énergie (+0,2 %).
    Dans son bulletin, l’Institut de la statistique et des études économiques de Nouvelle-Calédonie (Isee) souligne, en ce qui concerne l’alimentation, que les prix sont tirés vers le haut par le bond de 9,7 % du prix des légumes frais, après un trimestre de baisse. Une progression de 1,4 % des volailles et de 2,4 % des produits à base sucre concourt à la hausse générale.
    Poissons et crustacés frais continuent leur progression amorcée en novembre à +1 %.
    A contrario, les fruits frais sont en baisse pour le second mois consécutif : 3,7 % en décembre après un recul de 8,2 % en novembre.
    Côté boissons, le tarif des alcools repart à la baisse (-0,7 %) alors que les boissons hygiéniques se stabilisent à + 0,1 %.
    Le prix de l’énergie continue de croître en décembre de 0,2 % mais à un rythme plus modéré qu’en novembre (+0,9 %). Une croissance liée à la hausse du 0,4 % du prix des carburants : 0,6 % pour l’essence et 0,1 % pour le gasoil. Sur un an, les prix de l’énergie marquent un repli de 3,3 %.

    Aérien en hausse, télécommunications en baisse
    Les tarifs des services restent stables (-0,1 %). Une stabilité qui masque la hausse de 10 % des prix des tarifs des transports aériens internationaux en fin d’année, augmentation compensée par la baisse de 6,2 % des tarifs de télécommunication après l’application de la nouvelle grille tarifaire de l’opérateur calédonien.
    Sur les douze derniers mois, les prix, les prix hors tabac, sont en baisse de 0,5 %. Le prix du tabac, quant à lui, est inchangé depuis novembre 2018.

  • VOS RÉACTIONS