• | Crée le 21.10.2019 à 11h03 | Mis à jour le 21.10.2019 à 14h51
    Imprimer
    Photo DR

    L’intersyndicale des médecins libéraux (SML/UDML) a adressé ce lundi 21 octobre au gouvernement et aux chefs de groupe au congrès un courrier en réaction à l’annonce de l’ouverture de l’activité vaccinale aux pharmaciens. Les médecins dénoncent de « ne pas avoir été concertés ni même informés de ce projet » et s’ils disent ne pouvoir se « prononcer sur le bien-fondé d’une telle mesure en l’absence d’information en provenance des autorités en charge de la santé », pointent une façon de faire « préjudiciable à plus d’un titre ».

    L’intersyndicale s’inquiète que la vaccination, qui affronte depuis plusieurs années un problème d’acceptation qui menace le taux de couverture vaccinale, doive ainsi ne plus profiter des professionnels de terrain que sont les médecins, « en contact quotidien avec la population ».

    L’intersyndicale de conclure à une « désinvolture […] sans doute pas étrangère à la crise actuelle et au délabrement progressif de notre système de santé » et de dénoncer un « ostracisme à l’égard des médecins qui ne peut que susciter de la défiance à l’égard de l’actuel gouvernement dont le président avait pourtant fait de la concertation un mot d’ordre ».

  • VOS RÉACTIONS