• © 2016 AFP | Crée le 28.10.2016 à 00h08 | Mis à jour le 28.10.2016 à 00h10
    Imprimer
    Andoni Zubizarreta, le 27 octobre 2016 lors de sa présentation à Marseille BORIS HORVAT-AFP

    Andoni Zubizarreta a été nommé jeudi directeur sportif de Marseille, fonction qu'il occupait au FC Barcelone: en 10 jours, le nouveau propriétaire de l'OM, Frank McCourt vient d'engager un président, un entraîneur, et maintenant ce grand nom du foot, chargé de flairer les bons transferts et de former de bons jeunes.

    Encore un gros poisson pour l'OM. Après Rudi Garcia, ex-coach réputé de la Roma et de Lille, voici Zubizarreta, l'homme qui avait fait venir notamment au Barça Neymar et Luis Suárez.

    Rudi et "Zubi" vont vite faire oublier Franck Passi, entraîneur au maigre CV, et Gunter Jacob, directeur sportif qui s'était surtout signalé, à ses dépens, par deux cambriolages.

    "La venue d'Andoni Zubizarreta est l'acte II du projet, depuis dix jours que nous sommes à la tête du club. Il a le profil idéal pour ce poste, c'est un dirigeant brillant, performant", a exposé Jacques-Henri Eyraud, nouveau président de l'OM devant la presse, avant que "Zubi" ne vienne s'exprimer en personne, dans un français quasi-parfait.

    Comme Garcia la semaine passée, le solide quinquagénaire (55 ans) à la barbe poivre et sel, au teint hâlé a fait un sans-faute devant les médias, rôdé à l'exercice. Il a ainsi soigneusement souligné que "Marseille a un grand cœur, une grande âme footballistique comme l'Athletic Bilbao et Barcelone", clubs où il est passé comme gardien et directeur sportif.

    - "Passion des supporters" -

    "Marseille, il y a une grande passion avec les supporters, c'est une grande opportunité footballistique et une grande opportunité pour moi", a aussi appuyé l'ex-portier international espagnol. "J'ai rencontré Rudi Garcia et nous avons parlé de philosophie de jeu, a-t-il poursuivi. Le foot n'est pas seulement ce que l'on voit ou la technique. Il faut le ressentir pour comprendre. Pour moi l'OM est un club qui transpire le foot".

    "Avec une participation à quatre coupes du monde en tant que titulaire avec l'équipe d'Espagne, et près de 20 ans au sein de clubs de référence comme le FC Barcelone et Bilbao, Andoni apporte une expertise exceptionnelle du football. Nous bâtissons ensemble la bonne équipe pour emmener l'OM vers le succès et de nouveaux sommets", a salué McCourt dans un communiqué.

    Les chantiers de "Zubi" ? Flairer les bons coups dès le marché d'hiver des transferts (31 décembre-31 janvier), comme l'a dit Eyraud: "ce sera l'occasion de saisir des opportunités, d'être à l'affût".

    - "Donnera la place aux enfants de Marseille" -

    Mais "Zubi" aura aussi un œil sur la formation des jeunes, pour nourrir l'équipe première et faire une plus-value en cas de vente. "La mission sera de construire un club qui donnera la place aux enfants de Marseille", a résumé Eyraud.

    L'ancien portier basque présente des références plus que solides. Directeur sportif de l'Athletic Bilbao entre 2001 et 2004, il est resté plus de quatre ans directeur sportif du FC Barcelone, sous la présidence de Sandro Rosell puis de Josep Maria Bartomeu, du 2 juillet 2010 au 5 janvier 2015.

    C'est pendant qu'il occupait ce poste que le Barça a remporté le doublé Ligue des champions - Championnat d'Espagne, avec Pep Guardiola comme entraîneur. Mais il fut aussi à l'origine de plusieurs recrutements ratés lors de l'été 2014, dont ceux du latéral brésilien Douglas ou du défenseur belge Thomas Vermaelen, arrivé blessé. Et à la suite d'une sanction infligée par la Fifa pour des infractions lors de transferts de joueurs mineurs, qui interdisait le Barça de recruter jusqu'en janvier 2016, Zubizarreta avait été limogé, début 2015.

    "J'apprend à être un Marseillais, car il faut connaître, écouter les gens", a conclu "Zubi". Avec McCourt, il devra apprendre vite.

  • VOS RÉACTIONS