• Gédéon Richard | Crée le 22.04.2019 à 10h23 | Mis à jour le 22.04.2019 à 12h18
    Imprimer
    Inondée, en début de soirée dernière, à hauteur de l'aérodrome de Magenta par la crue de l'arroyo situé à proximité du centre équestre de l'Etrier, la RP14/rue Roger-Gervolino est rouverte à la circulation. Photo G.R.

    [MàJ 22/04/19 à 10 h 55] A Nouméa, situation de retour à la normale. Inondée à hauteur de l'aérodrome de Magenta, en début de soirée dernière, par la crue de l'arroyo situé à proximité du centre équestre de l'Etrier, la RP14/rue Roger-Gervolino est rouverte à la circulation. « Il faut néanmoins faire attention aux nids-de-poule qui se sont formés sur les routes », indiquent les sapeurs-pompiers de la ville. « Attention également au risque d'éboulements sur les talus qui se sont gorgés d'eau », recommande le chef de colonne de permanence.

    A Païta, « tout va bien », indique les pompiers. Les deux arroyos inondés durant la nuit ne posent plus de problème.

    A Dumbéa, « la décrue est en cours sur l'ensemble du secteur. Nous allons retrouver un réseau routier praticable », explique Eddy Aita, adjoint au chef de corps du centre de secours. La réouverture progressive des routes est en cours. Le radier du Calvaire est rouvert, la route de Nakutakoin est praticable, tout comme la RT1, au niveau d'Auteuil. Le parc provincial de Dumbéa est cependant fermé. « Nous avons encore beaucoup de courant et d'eau là-haut », indique Eddy Aita, qui appelle encore à la vigilance. « Il faut faire attention car le plafond est encore bas », conclut-il, invitant les administrés à éviter les franchissements de cours d'eau et de radiers.

    Au Mont-Dore, la RP1 est de nouveau dégagée. Interrompue dans la nuit par la crue de La Coulée, entre le rond-point de Casino et Rocheliane, la circulation a été rétablie, en début de matinée, dans le sens Mont-Dore-Nouméa. L'ensemble du réseau routier est de nouveau praticable sur la commune.

    [MàJ 22 h 15] A Païta, les radiers Ziza et Nogouta sont impraticables, selon les informations en provenance du Centre de traitement des appels (CTA) de Normandie.

    [MàJ 19 h 30] A Dumbéa, la RT1 est fermée à la circulation à Auteuil, à hauteur de Dumez. « Toutes les zones inondables habituelles sont submergées », explique Eddy Aita, adjoint au chef de corps du centre de secours. Au Calvaire et à Nondoué, « nous avons beaucoup d'eau et nous allons fermer l'ensemble du réseau routier de ce secteur », poursuit-il. Les radiers Daver et Carigou sont également impraticables et ont été fermés.

    [19 h] A Nouméa, la RP14/rue Roger-Gervolino est impraticable à hauteur de l'aérodrome de Magenta. Les sapeurs-pompiers invitent les administrés à éviter cet itinéraire et de manière générale à « rester chez eux et ne pas circuler cette nuit ».
    Flaques d'eaux importantes sur les voies et visibilité réduite sont en effet propice aux accidents.
    Les équipes de garde sont par ailleurs en tournée. Dans la journée, une quinzaine d'interventions liées aux intempéries ont eu lieu, notamment sur des inondations de parkings.

    A Païta, « rien à signaler », pour l'instant creek et rivières n'ont pas débordé et la circulation sur les routes comme au passage de radiers reste possible. La pluie n'a commencé à s'abattre qu'en fin de matinée sur la commune.

    A Dumbéa, le radier du mont Koghi a été fermé dans l'après-midi. Il y a une heure, les radiers Charbonnier, Carigou et Daver étaient encore praticables. Une reconnaissance est en cours sur la RT1, à Auteuil, où des signalements de niveau d'eau relativement haut ont été faits.

    Au Mont-Dore, le radier de la rivière des Pirogues est impraticable. L'entrée du lotissement Schonn est également inondée. « Prudence maximum s'agissant de la circulation sur les routes longeant La Coulée », recommande la ville, dans un communiqué. Il n'est conseillé de se déplacer « qu'en cas d'extrême nécessité ». Selon un témoignage d'automobiliste, la RP1, encore empruntable, ne tardera pas à être coupée : la rivière de La Coulée serait sur le point de déborder.

    Sur les quatre communes de l'agglomération, la plus grande prudence est demandée aux automobilistes.

  • VOS RÉACTIONS