• | Crée le 07.12.2018 à 13h36 | Mis à jour le 07.12.2018 à 15h02
    Photo : A.T.

    Le collectif « Plus jamais sans ma voix » a organisé un rassemblement, ce vendredi, midi, devant le haut-commissariat, auquel entre 400 et 500 personnes ont participé, selon les organisateurs. Leurs revendications sont claires : obtenir le dégel du corps électoral tant pour les élections provinciales que pour les échéances référendaires.

    « On veut récupérer un droit inaliénable qu'est le droit de vote. On a fait le dos rond pendant vingt ans au nom de la paix sociale, mais aujourd'hui, aux lendemains du 4 novembre, cela ne peut plus durer. Il est temps que ça change », martèle Brigitte Le Gall, porte-parole du collectif.

    Une délégation a ainsi été reçue au haut-commissariat afin de remettre un courrier en ce sens avec l'espoir que ce sujet soit débattu lors du prochain comité des signataires, le 14 décembre.

     

    Plus d'informations à lire dans notre édition de demain, samedi 8 décembre, dans votre rubrique Pays.

     

  • VOS RÉACTIONS