• | Crée le 03.12.2019 à 10h44 | Mis à jour le 03.12.2019 à 10h44
    Imprimer
    La gendarmerie, la police nationale, la police aux frontières, la direction du travail et de l'emploi et d'autres intervenants du comité anti-fraude ont tapé fort, ce mardi matin, sur un chantier d'un centre commercial, à Dumbéa. Photo Jean-Alexis Gallien-Lamarche

    Le procureur de la République Alexis Bouroz avait promis « des opérations conjointes » en novembre dernier lors de la création du Comité opérationnel territorial anti-fraude (Cotaf).

    Ce mardi matin, une opération coup de poing contre le travail dissimulé a été menée sur un chantier d'un centre commercial situé sur la commune de Dumbéa.

    La gendarmerie nationale, appuyée par des agents du groupe interministériel de recherche, de la police aux frontières, de la direction du travail et de l'emploi, ont contrôlé plusieurs dizaines de personnes.

    C'est la deuxième opération d'envergure menée par le Cotaf. Créé conjointement par le haut-commissaire, le président du gouvernement et le procureur de la République, le Comité vise toutes les fraudes aux finances publiques : fraudes fiscales et douanières, fraude à la protection sociale et de santé, travail dissimulé et concurrence déloyale.

    Plus d'informations dans votre édition de demain, mercredi 4 décembre.

  • VOS RÉACTIONS