• | Crée le 12.02.2015 à 16h34 | Mis à jour le 24.07.2016 à 20h51
    Imprimer

     

    Le tribunal administratif de Papeete a enjoint mardi le ministère de la Défense à faire une offre d'indemnisation à la veuve d'un ancien électricien ayant travaillé sur les sites d'expérimentation nucléaire du Pacifique. Elle soutenait que son mari, décédé en 1983 d'un cancer des poumons, remplissait les conditions pour prétendre à bénéficier de la loi d'indemnisation des victimes des essais nucléaires. Environ 150 000 personnes, civiles et militaires, ont participé de près ou de loin aux 210 essais conduits au Sahara et en Polynésie entre 1960 et 1996. Sur 859 dossiers de demande d'indemnisation instruits, 16 avaient abouti à des indemnisations à la date de septembre 2014.

     

    Retrouvez plus d'infos dans les pages « Pacifique » de votre édition papier de demain.

  • VOS RÉACTIONS