• © 2019 AFP | Crée le 22.11.2019 à 20h30 | Mis à jour le 22.11.2019 à 20h35
    Imprimer

    Le gouvernement de Corée du Sud a annoncé vendredi qu'il suspendait sa décision de rompre un accord de partage de renseignements militaires avec le Japon.

    Cette annonce intervient in extremis, quelques heures avant l'échéance d'expiration de ce pacte entre les deux pays.

    "Le gouvernement japonais a dit comprendre", a déclaré Kim You-geun, un responsable de la sécurité nationale du gouvernement sud-coréen, indiquant que cet accord, connu sous le nom de GSOMIA, ne serait pas rompu à minuit.

  • VOS RÉACTIONS