• © 2019 AFP | Crée le 17.04.2019 à 22h53 | Mis à jour le 17.04.2019 à 22h55
    Imprimer

    Un haut responsable rebelle au Soudan a ordonné mercredi la suspension des hostilités jusqu'à fin juillet dans les Etats méridionaux du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud, où ses hommes sont engagés dans des combats contre les forces gouvernementales.

    "Comme gage de bonne volonté (...) pour donner une chance à un transfert immédiat du pouvoir aux civils, moi, commandant du SPLM-N, annonce la suspension des combats pour trois mois dans tous les secteurs sous son contrôle jusqu'au 31 juillet 2019", a indiqué dans un communiqué Abdelaziz Al-Hilou, chef du Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord.

  • VOS RÉACTIONS