• | Crée le 20.09.2019 à 15h43 | Mis à jour le 20.09.2019 à 15h53
    Imprimer
    Photo Archives LNC

    Selon nos informations, le député et leader du parti Calédonie ensemble (CE) a été mis en examen, ce vendredi matin, par un juge d'instruction.

    Philippe Gomès a gardé le silence devant le magistrat instructeur qui dirige l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs liés à la campagne des élections législatives de 2017 au sein de Calédonie ensemble.

    Dans cette affaire, qualifiée par le passé de « bidouille politico-judiciaire » par les responsables du parti non indépendantiste, Philippe Michel, président de la province Sud au moment des faits, et Martine Lagneau, vice-présidente, ont déjà été mis en examen, en juin dernier, pour détournement de biens publics.

    La justice soupçonne le parti d'avoir eu recours à des collaborateurs politiques du congrès et de la province Sud dans le cadre de la campagne des dernières législatives.

    La mise en examen de Philippe Gomès intervient après des perquisitions réalisées en décembre dernier dans les locaux du parti au congrès.

    Le député est, par ailleurs, mis en examen depuis avril dernier pour prise illégale d'intérêts dans un autre dossier, celui de la construction de la nouvelle centrale.

    Plus d'informations dans votre édition du week-end.

  • VOS RÉACTIONS