• W.d.L | Crée le 27.01.2020 à 16h27 | Mis à jour le 27.01.2020 à 17h25
    Imprimer
    Photo Gérard Cauville

    Boxeur professionnel dans les années 60, fondateur de club puis président du Comité régional de 1979 à 1984, le Maréen Jacques Urene s’est éteint dimanche.

     « Nous avons organisé beaucoup de soirées de boxe ensemble à l’époque, c’était un gentil garçon. Mais je n’ai pas été surpris, je l’avais vu il y a quelques temps et je savais qu’il était malade… Il venait de passer la barre des 80 ans », a expliqué Gérard Cauville, ancien entraîneur de la sélection et ancien président du comité régional. Très investi dans le noble art, Jacques Urene avait également fondé le club Nengone Sport, encore existant aujourd'hui.

    Avant de devenir dirigeant, le Maréen s’était illustré sur les rings. « Il n’était pas particulièrement puissant, mais c’était un styliste et un technicien ». La carrière professionnelle d’Urene fut brève, « une dizaine de combats en pro, en super-welters et moyens » selon Cauville. Ancien trésorier du Nengone Sport, également boxeur, Mitra Kaloï se souvient d'un « bon tacticien, mais qui savait aussi frapper » avant de saluer Jacques Urene comme étant « de la dernière lignée des grands boxeurs de Maré ».

    Enfin, l’actuel président du comité régional de boxe, Nicolas Martoredjo, a parlé d' « une figure de la boxe, aussi bien dans le domaine sportif que dans le bénevolat ».

     

    Retrouvez plus d'information votre édition de demain, mardi 28 janvier. 

  • NOUS RECOMMANDONS
  • VOS RÉACTIONS