• © 2017 AFP | Crée le 28.06.2017 à 01h01 | Mis à jour le 28.06.2017 à 01h05
    Imprimer

    L'avertissement des Etats-Unis lundi au régime de Damas contre une nouvelle attaque chimique a été motivé par une activité suspecte sur la base aérienne syrienne d'où était partie la précédente attaque en avril, selon le Pentagone.

    "Nous avons vu de l'activité sur la base d'Al-Chaayrate (...) indiquant des préparatifs pour une utilisation possible d'armes chimiques", a déclaré mardi à des journalistes le capitaine de vaisseau Jeff Davis, porte-parole du Pentagone.

  • VOS RÉACTIONS