• © 2019 AFP | Crée le 13.02.2019 à 16h55 | Mis à jour le 13.02.2019 à 17h00
    Imprimer

    Un premier pas a été franchi mardi en Thaïlande vers une éventuelle dissolution du parti qui avait présenté la soeur du roi au poste de Premier ministre, la commission électorale transmettant l'affaire à la Cour constitutionnelle.

    La commission électorale a considéré dans un communiqué comme "hostile à la monarchie constitutionnelle" le fait de proposer la princesse Ubolratana comme candidate et a donc "demandé à la Cour constitutionnelle de dissoudre le parti Thai Raksa Chart", allié à l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra.

  • VOS RÉACTIONS