• | Crée le 07.12.2019 à 18h06 | Mis à jour le 08.12.2019 à 09h11
    Imprimer
    DR

    Entre 250 et 300 personnes ont participé à une marche dans le village de Bourail, ce samedi, en hommage à Marie Vianney, 60 ans, tuée à son domicile, à la tribu d'Azareu, le mois dernier. Leur slongan : « Stop au silence ! Balance la violence ! »

    « Cette marche, c'est pour dénoncer ces féminicides, qui sont très présents en Calédonie. Pour dire que l'on n'accepte pas et qu'une femme a le droit de tenir tête à un homme, explique Loretta Medard-Azerari, une habitante d'Azareu à l'intiative de cette marche. Les violences faites aux femmes et conugales, c'est un sujet très très difficile à aborder, surtout dans le monde tribal où tout le monde se connaît. On a encore peur de se confier car on craint les représailles. »

     

    Plus d'informations à lire dans votre édition de lundi, dans votre rubrique Pays.

  • VOS RÉACTIONS