• | Crée le 12.11.2019 à 17h40 | Mis à jour le 12.11.2019 à 17h40
    Imprimer
    La délégation attend une solution pour rentrer à Koné. Aucun blocage de l'aéroport n'a été constaté. Photo DR

    Entre trente et quarante personnes de la délégation du Parti de libération kanak, dont le président de la province Nord, Paul Néaoutyine, sont actuellement bloqués à l'aérodrome d'Ouvéa-Ouloup.

    Selon nos informations, la délégation devait embarquer dans un avion affrété spécialement pour l'occasion pour rentrer à Koné. L'avion était programmé pour décoller d'Iaai à 14 h 40. « Nous avons enregistré nos bagages, nous étions prêts à partir lorsque nous avons été informés que le vol était annulé car il y avait une panne technique. Nous avons eu aucune autre information de la part du chef d'escale », explique un membre de la délégation du Palika.

    La compagnie Air Calédonie, qui n'a pas pu être encore jointe, aurait alors proposé aux responsables et militants du parti politique d'embarquer pour un vol vers Nouméa. Aircal aurait promis de prendre en charge la nuit d'hôtel (ce soir, donc) et le trajet, en bus ou en avion, le lendemain pour rentrer dans le Nord. La délégation aurait alors refusé cette proposition.

    « On a récupéré nos affaires. On pense qu'on va encore dormir une nuit à Ouvéa…, regrette-t-on du côté de la délégation. On espère qu'on aura un vol direct pour Koné demain. »

  • VOS RÉACTIONS