• | Crée le 13.02.2020 à 18h19 | Mis à jour le 13.02.2020 à 18h19
    Imprimer
    photo Cyril Terrien

    A l’issue de la commission plénière portant sur l’examen de la situation de Vale-NC qui s’est déroulée cet après-midi, Anthonin Beurrier, président du conseil d’administration de Vale-NC et Sonia Backès, présidente de la province Sud, ont tenu à faire un point sur la stratégie de la société.

    Il y aura au maximum 140 licenciements.

    Le projet de changements de stratégie (Vale-NC souhaite fournir du minerai pour les batteries de voiture électrique) a suscité l’intérêt de trois repreneurs potentiels. Une signature est espérée au mois de juin.

    Pour les séduire, en restructurant son usine, Vale-NC souhaite baisser son coût de production à 12 000 dollars la tonne de nickel (20 000 en 2019).

  • VOS RÉACTIONS