• T.G. | Crée le 28.05.2020 à 09h00 | Mis à jour le 28.05.2020 à 11h02
    Imprimer
    Photo : archives LNC

    Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus et conformément à la demande des autorités, Aircalin a mis en place un programme de vols pour assurer la continuité territoriale entre la Métropole et Nouméa, l’approvisionnement du territoire en fret et assurer des rapatriements de passagers résidents en Nouvelle-Calédonie.

    La compagnie précise que le port d’un masque de protection est désormais obligatoire durant toutes les phases du parcours, depuis l’enregistrement jusqu’à destination finale. 

    Vols commerciaux vers la Métropole
    Des vols Nouméa-Tokyo sont prévus les 29 et 31 mais, ainsi que les 2 et 5 juin au départ de Nouméa à 0h55 pour une arrivée à Narita à 8 heures.
    Ces vols à destination de la Métropole sont programmés sous régime de dérogation deux fois par semaine (les mardi et vendredi) en correspondance avec Air France via Tokyo Narita. Et les billets sont disponibles à la vente dans les points de vente Aircalin.

    Vols de rapatriement entre la Métropole et Nouméa 
    Ces vols sont ouverts aux passagers résidant en Nouvelle-Calédonie ayant obtenu l’autorisation d’embarquement des autorités calédoniennes selon un protocole strict.

    Trois vols sont programmés au départ de Tokyo pour Nouméa :
    - le 31 mai avec un départ de Narita à 21h30 et une arrivée à Nouméa à 8h10
    - les 2 et 5 juin avec un départ de Narita à 12h15 et une arrivée à Nouméa à 22h55

    Liaisons avec Wallis et Papeete
    Une rotation entre Nouméa et Wallis a été effectuée hier, mercredi 27 mai.
    De même, un vol Aircalin a quitté Nouméa, à 22 heures hier soir, pour Tahiti. Le vol retour depuis Papeete est attendu pour 11h55 ce jeudi.

    Vols cargo
    Aircalin indique que « des vols seront dédiés au transport de frêt pour assurer l’approvisionnement de la Nouvelle-Calédonie. Ces vols ne transportent pas de passagers mais sont susceptibles d’être commercialisés en fonction du plan de rapatriement défini par les autorités. »

    Tous les autres vols sont annulés jusqu'au 31 juillet, conformément aux arrêtés pris par le gouvernement.

  • VOS RÉACTIONS