• | Crée le 17.03.2016 à 16h57 | Mis à jour le 24.07.2016 à 20h54
    Imprimer

     

    Amasia, un ketsch aménagé pour faire le tour du monde en réduisant au maximum son empreinte écologique.

     

    Quatre copains fraîchement diplômés d'école de commerce et d'ingénieur ont mené un projet bien dans l'air du temps : faire le tour du monde en réduisant au maximum leur empreinte écologique. Leur projet est estampillé « Coup de cœur » de la Fondation Nicolas Hulot. Il s'intitule « Eco Sailing Project » et le détail est visible sur leur site internet, ici.

     

    Avant de partir en septembre 2014, ils ont aménagé un ketsh, Amasia, sur lequel ils ont installé une éolienne, une hélice réversible et des panneaux solaires. Objectif : ne pas utiliser d'énergie fossile et mettre en application les « 3R » : réduire, réutiliser, recycler.

     

    Lors de leur passage sur la Grande terre et à Ouvéa, ils sont allés à la rencontre des écoliers, comme dans chacun des pays où ils sont passés. Objectif : sensibiliser les enfants à la protection de l'environnement.

     

     

    Ils ont également découvert les particularités locales : ils sont en effet passés à Nouméa en août 2015 au moment de la grève des rouleurs… « On est vraiment arrivé au pire moment en Nouvelle-Calédonie… », dit l’un d’eux, lorsque les trois compères tentent de sortir la marina de Port Moselle au moment où les grévistes avaient menacé de bloquer le port…

     

  • VOS RÉACTIONS