• | Crée le 13.03.2019 à 16h38 | Mis à jour le 13.03.2019 à 16h38
    Imprimer
    Le moustique porteur de Wolbachia a une très faible capacité à transmettre les arboviroses telles que la dengue, le chikungunya ou le zika. Photo DR

    Hier, le gouvernement a de nouveau alerté sur l'augmentation du nombre de cas de dengue. En moyenne, cinq à six personnes par jour touchées par la dengue doivent être hospitalisées.

    Les autorités sanitaires espèrent aussi qu'il s'agira de la « dernière épidémie », à Nouméa en tout cas. Pourquoi ? La première phase du programme Wolbachia doit être lancée en juillet. C'est le nom d'une bactérie qui est implantée sur des moustiques.

    « La présence de la bactérie réduit le développement des virus et de la dengue, du zika et du chikungunya dans le moustique, explique le gouvernement. Le moustique vecteur, l'Aedes aegypti, porteur de Wolbachia, a ainsi une très faible capacité à transmettre ces arboviroses. »

    En juillet prochain, les moustiques infectés par cette bactérie seront donc relâchés à Nouméa, pour une durée de six mois.

    Une fois relâchés, ces moustiques porteurs de Wolbachia devraient se reproduire avec des moustiques « sauvages » et transmettent ainsi la bactérie à leur progéniture.

    En l'espace de quelques mois, la majorité des moustiques devrait être porteuse de Wolbachia et devrait ainsi réduire le risque de transmission de la dengue, du zika et du chikungunya et donc le risque d'épidémie liée à ces maladies.

    Si les résultats de ce programme sont positifs, le gouvernement envisage d’étendre ce programme à d’autres communes, notamment celles du Grand Nouméa : là où le bassin de peuplement est le plus important et le plus dense, et où les risques de développement d’épidémie sont les plus importants.

    Le propgramme a été développé avec succès en Australie, dans une ville du Queensland.

    Rappel des différentes phases de ce programme avec le Dr Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la direction des affaires sanitaires et sociales.

     

  • VOS RÉACTIONS