• | Crée le 28.06.2016 à 09h58 | Mis à jour le 24.07.2016 à 20h54
    Imprimer

     

    Au total, clus d'une trentaine de poteaux de l'OPT qui ont été dérobé entre le 1er janvier et le 21 mai dernier. Une trentaine de poteaux métalliques et quatre en bois. Et les voleurs ne se sont visiblement pas embarrassé de détails : il ont sectionné ces poteaux à leur base avant de les emporter. Préjudice pour l'OPT : plus de 2,5 millions de francs.

     

    Suite à la plainte du responsable local de l'OPT, l'enquête des gendarmes les a menés à la tribu de Manguine, à cinq kilomètres environ au sud-est de Ouégoa, où ils ont retrouvé les poteaux implantés chez divers habitant de la tribu.

     

     

    Très vite, trois individus sont mis en cause pour ces faits. Entendus, ils ont reconnu leur participation à ce délit et devront répondre de leurs actes le 12 octobre prochain devant le tribunal correctionnel de Koné.

     

    Pour la petite histoire, les poteaux dérobés servaient initialement à relier la cabine téléphonique de la tribu de Manguine au réseau présent le long de la RPN 7.

  • VOS RÉACTIONS