Improbable vestige politique
  • Bypatricia martin
    In
    avr 17, 2018
    0 Comments
    Imprimer

    Certes, elle n’aura eu que 1 020 suffrages en Calédonie, soit 25 fois moins que Jacques Chirac, mais la candidate écologiste à l’élection présidentielle de 1995, Dominique Voynet, peut tout de même se targuer d’avoir son portrait encore intact sur le Caillou. L’autocollant de campagne est tout en haut de la mine Gallieni, avec une vue imprenable sur la Vallée de la Tontouta. Reste à savoir qui a « Osé Dominique Voynet » dans un endroit aussi isolé...