Marché improvisé
  • Bypatricia martin
    In
    fév 13, 2020
    0 Comments
    Imprimer

    Avec les fortes pluies et les rafales de vent du cyclone Uesi, les manguiers ont littéralement perdu par dizaines leurs fruits qui jonchaient les bords de route. Certains malins se sont dépêchés pour ramasser les mangues encore vertes avant qu’elles pourrissent, comme ici dans le village de Koumac. Photo Anthony Tejero