La pluie cloue les ATR au sol

26 contributions

Publié le mardi 05 mars 2013 à 12H09

Plafond trop bas, station météo en panne à Maré, le programme de vol d'Aircal est perturbé.

Pour lire cet article payant, abonnez-vous
pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H




  Réagissez

Pour contribuer et recommander vous devez être connecté (création de compte)

Avertissement
Nous vous rappelons que vous avez, lors de la création de votre compte, accepté les conditions d’utilisation du site. Celles-ci proscrivent notamment la diffamation, l’incitation à la haine raciale, l’atteinte aux bonnes mœurs.
Nous vous prions donc de respecter strictement la charte d'utilisation du site www.lnc.nc. A défaut, votre compte sera banni du site.
Voir aussi : Les dix commandements du Club

Vos dernières contributions


07/03/2013 à 16h30

Pour une fois que ça ne soit pas un blocage par le personnel. De toute façon un seul mot d'ordre "Dégraisser le mammouth". Tant qu'on n'a pas taillé dans le personnel cette compagnie sera en quasi-déficit de façon perpétuelle. Si en plus on y met des incompétents pour la diriger on n'est pas sorti de la case.

07/03/2013 à 09h34

Aircal à Tontouta est dejà en projet sur le papier. Mais actuellement le depart de Magenta suppose une redistribution du foncier que represente le terain de l'aerodrome. Les lignes seront transferées (d'ailleurs c'est aussi un sujet de coherence vis a vis de la repartition provinciale des transports), mais il faut regler le probléme du terrain avant, vous pensez bien que ca attire les convoitises un terrain plat, viabilisé, pieds dans l'eau....

06/03/2013 à 18h57

Hola todos,

Si ce n'est pas la grève de tout ou partie du personnel AIRCAL, c'est celle des personnels au sol, pompiers et autres, sinon celle de la Sacrosainte aviation civile, qui n'a d'aviation dans sa qualification que le nom; au mieux sont-ils d petits fonctionnaires grassement payés par l'état, sans mission essentielle, ni devoir de résultat.
En fait, pour des aéronefs ultra-modernes (six ans), ça la fout mal, d'être plombé comme cela par la météo. Personnellement j'opterais plus pour une démission générale du staff AIRCAL qui ne souhaite prendre aucun risque face à ses obligations, qu'il bafoue régulièrement pour x raisons.
Mesdames et Messieurs d'AIRCAL profitez-en bien; si Dieu existe j'espère qu'il vous fera muté dans une vrai compagnie aérienne où enfin vous pourrez commencer à apprendre votre métier et mériter votre pitance quotidienne...

Hasta la vista

06/03/2013 à 12h53

Déjà qu'en temps normal les ATR décollent quand bon leur semble alors qu'est-ce que ça doit être avec les intempéries ! franchement on a rien à envier aux provinces africaines ...

06/03/2013 à 08h36

On est sauvé si la météo s'occupe du problème !!

06/03/2013 à 07h46

Bravo djiédou !
L'aéroport flambant neuf de Tontouta est sans doute bien assez grand pour cela. Et une ligne de navettes bus entre Tontouta et Nouméa.

06/03/2013 à 07h42

Il faut déplacer AIRCAL, pour Tontouta et fermer l'aérodrome de Magenta
L'économie réalisée, utiliser pour équiper les 5 aérodromes de KONE, OUEVA, LIFOU, MARE et IDP, en moyens tout temps

06/03/2013 à 07h31 | 1

Les les ATR, les Twin-otter, comme tous les avions du monde entier, doivent respecter des minimums de conditions météo pour décoller ou atterrir. Et s'il s'ont certes équipés pour le mauvais temps une fois que les conditions garantissant la sécurité des passagers n'est plus assurée et bien ils n'ont d'autre choix que de rester au sol. C'est fou comme l'application de règles faites pour éviter les accidents se transforme en débat politique...

06/03/2013 à 07h05

Surprenant ! ces avions sont équipés pour voler par mauvais temps...

06/03/2013 à 04h49 | 1

"Vous inquiétez pas, en 2018, le problème sera réglé, pirogue et pagaie pour tout le monde."

avec Valentine pour donner la cadence et Blr à la barre lollllll

Commentaires anonymes

06/03/2013 à 00h32 | 1

je ne vois pas ce qu'il y a d'anormal que de temps en temps des équipements non stratégiques ne fonctionnent pas. ça arrive partout dans le monde. On ne peut pas s'équiper contre tous les risques qui existent, ça couterait trop cher.

Chaque hiver des trains et des avions sont bloqués en France, et pourtant il y a des hivers tous les ans ici.

Commentaires anonymes

05/03/2013 à 21h18

Tiens, vla que les avions ont peur de la pluie, comme les poules.
Le Twin Otter c'est un très bon avion les gars, très bien adapté à nos îles. Après, question de sécurité. Le pilote décide de continuer son vol ou de se poser.
Bon, Mare Tontouta en avion et Tontouta en bus, ça donne un joli voyage...

05/03/2013 à 19h58

@clitiss. Milles excuses, tu as raison. J'en ai moi-même pris au Marquises il y a quelques années

05/03/2013 à 19h39

Tu te trompes Océanien : les Twin Otter sont très largement utilisés encore partout dans le monde, depuis les zones équatoriales jusqu'au grand nord canadien et même aux pôles, dans les petites îles d'Ecosse, etc....

Au Vanuatu et à Fiji ça reste encore le modèle d'avion majoritaire, il est très bien adapté car solide, fiable et rustique, et qui n'a pas besoin de longues pistes.

05/03/2013 à 17h33

Vous inquiétez pas, en 2018, le problème sera réglé, pirogue et pagaie pour tout le monde.

05/03/2013 à 16h41

@ Moa & Clitiss : merci les gars pour votre éclairage historique. C'est intéressant, mais les avions de l'époque n'auraient plus le droit de voler de nos jours...et c'est sans doute tant mieux. Les aéroports des îles sont à l'image des avions d'Air Cal : une arnaque pour le contribuable.

05/03/2013 à 15h28

Jusqu'à la fin des année 60 on faisait FAAA / BORA BORA en Bermuda ou en Catalina ou en DC3. Les 2 1ers sont des hydravions...
Puis il y a eu le Twinotter d'air polynésie...
Avant l'aéroport intl de Faaa on prenait les vol internationaux depuis Bora (la piste des américains de la 2ème guerre mondiale) et on voyageait!
En 2013 on ne vole plus quand il pleut trop à Magenta??
Cékoissa??

05/03/2013 à 15h07

A temps des Twin Otter, du Boulari et du Cap des Pins, au moins ça tournait cahin-caha mais ça tournait, et on faisait de l'inter-îles à la bonne franquette... Mais voilà, quelques élus mégalo et démago ont voulu "moderniser" tout ça, démocratiser l'avion qui pourtant est toujours et restera toujours un moyen de transport de luxe dans les petits archipels comme le nôtre, et on a voulu mettre en place des bateaux certes rapides mais pas du tout adaptés à la Calédonie ni à ses eaux. Et voilà le résultat aujourd'hui...

05/03/2013 à 14h55 | 2

Non en 2018

05/03/2013 à 14h54

Triste constat; pas d'avions ; sommes-nous vraiment en 2013 ?

05/03/2013 à 14h06 | 4

c'est pas tout de réclamaer l'indépendance ... encore faut il savoir se changer les couches tout seul ! Mort de rire devant ce ridicule ..

05/03/2013 à 13h56

Pourquoi pas la location d'un SNLE d'occasion, c'est quand m^m, une capacité de 300 personnes, en + avec l'espace des missiles libéré, ce serait plus de 400 personnes
C'est plus que le Betico II

05/03/2013 à 13h50 | 3

@ Panshir : Chez moi c'est la République du Vanuatu, alors je sais un peu de quoi je parle...

05/03/2013 à 13h48

@ océanien...VIVE LA REPUBLIQUE DE KANAKY....Si C pour polémiquer, mieux vaut prendre ton radeau et pagailler chez toi...

05/03/2013 à 13h10

@ Eric. La Calédonie attend que la république de KNKY prenne ça en charge. En Mélanésie, quand il pleut, il faut savoir qu'on ne prend pas l'avion. Il reste d'autres moyens de transports qui ont fait leur preuve par le passé.
A bon entendeur.

05/03/2013 à 12h42

Ceci arrive au moins une fois tous les ans. La Calédonie ayant de gros moyens financiers, qu'attend-elle pour équiper Magenta du même système d'approche par mauvais temps que Tontouta au lieu de jeter l'argent public dans des dépenses futiles ?


Légal

  • Droits de reproduction
    et de diffusion réservés

    © 1999-2014
    Les Nouvelles Calédoniennes
  • Recommandations LNC.nc

    Gardons Contact !