Nord
  • Pouembout. Le chantier du centre aquatique provincial a connu un retard considérable, en partie à cause de malfaçons. Le tribunal administratif a condamné hier les entreprises jugées fautives à verser près de 122 millions à la province Nord.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • LIRE AUSSI
  • VOS RÉACTIONS
     
  •  

  • Article les plus lus