fbpx
    Grand Nouméa
  • Cécile Rubichon | Crée le 24.09.2022 à 18h30 | Mis à jour le 24.09.2022 à 18h30
    Imprimer
    La fête a débuté samedi, avec notamment les chants et les danses de l'association Ini Nata Son'oré édédo.  Photo Cécile Rubichon
    Tressage, sculpture, confection d'instruments de musique traditionnels, chants, danses, dégustation de spécialités culinaires... Le week-end de découverte de Tiga se poursuit ce dimanche au conservatoire de musique et de danse de Nouvelle-Calédonie. 

    Difficile de se rendre à Tiga. Alors le comité de la Fête de la pastèque, qui a lieu tous les ans en janvier sur l'île, a décidé d'organiser une journée culturelle à Nouméa "pour faire profiter de nos plats, de nos danses, de notre musique, de notre art", explique Yan Uregei, membre du comité. Une idée qui a germé d'une rencontre avec la directrice du conservatoire de musique et de danse de Nouvelle-Calédonie, où des animations se tiennent encore ce dimanche, à partir de 9 heures. Jusqu'à 10h30, différents ateliers seront proposés puis place aux chants. Avec une interruption à l'heure du déjeuner, entre 11 heures et 13 heures : des spécialités culinaires, dont un plat à base de cochon cuit dans un four traditionnel, à Nouville, seront servis. 

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS