Grand Nouméa
  • | Crée le 07.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 07.03.2019 à 04h25
    Imprimer

    Et de cinq ! Depuis le 19 décembre, c’est la cinquième fois que l’audience du tribunal civil concernant le pic aux Morts est reportée. Les deux parties commencent à s’impatienter concernant la résolution de ce conflit. Pour rappel, l’affaire oppose le GDPL Taku à la Secal. Le premier revendique le pic aux Morts, endroit tabou et sacré pour le groupement, dont il a été expulsé en décembre. Le second souhaite quant à lui achever le chantier Apogoti, qui prévoit plus de 200 logements au pied de ce même site. Pourquoi ce énième report ? « Le président de l’audience d’aujourd’hui a été désigné hier soir (mardi) et a énormément d’audiences. Donc aujourd’hui (comprendre hier) le dossier n’a pas pu être plaidé comme nous le pensions », souligne Maître Philippe O’Connor, l’avocat du GDPL Taku. Une version confirmée par la Secal, représentée par Maître Philippe Dupuy. Ce dossier sera de nouveau jugé le mercredi 20 mars au tribunal civil.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS