Grand Nouméa
  • Aurélien Pol | Crée le 14.02.2019 à 04h25 | Mis à jour le 14.02.2019 à 08h09
    Imprimer
    Les voleurs n’ont pas daigné emporter cet ordinateur, ils l’ont seulement jeté, à quelques mètres du centre.
    MONT-DORE. Les Piroguiers de Plum ont été visités trois fois en moins de deux mois. Lors des deux premières tentatives, aucun vol n’a été constaté, mais ce lundi…

    Une cible, voire deux cibles : ce sont des mots qui décrivent les situations dans lesquelles sont plongés le club équestre de La Cravache et le centre de vacances Les Piroguiers ces derniers temps, séparés par quelques centaines de mètres seulement. Sept : c’est le nombre de cambriolages ou de tentatives de cambriolage subis par les deux associations en une année. Le centre Les Piroguiers a été visité à trois reprises depuis le 31 décembre dernier.

    « Avant le Nouvel An, ils avaient cassé deux louves aux fenêtres du bureau, sans réussir à accéder à l’intérieur. En revanche, ils sont entrés dans les deux dortoirs, mais aucun vol n’a été constaté », raconte Alexandre Dabin, le président des Piroguiers. Le coût des réparations est estimé à 150 000 francs. « C’est tout de même une sacrée somme pour nous ». Le temps passe et les malfrats remettent cela dans la nuit du 16 janvier. « Ils n’ont pas perdu de temps ». Cette fois-ci, les voleurs ont brisé la porte du local du rangement mais n’ont rien emporté avec eux. Les actions effectuées restent à l’état de repérage. « Pour refaire l’ensemble, il faut compter 100 000 francs ». En deux semaines donc, le montant du préjudice s’élevait déjà à 250 000 francs.

    Deux ordinateurs et une télé volés

    Et puis c’est le gros casse, survenu ce week-end. « Comme à mon habitude, je me rends à mon bureau ce lundi, et là je constate que tout est saccagé. J’alerte la gendarmerie de suite », se rappelle Océane, secrétaire des Piroguiers. Ils ont réussi à pénétrer dans plusieurs locaux. A l’échelle de l’association, le butin est colossal : deux ordinateurs, une grande télévision à écran plat, un micro-ondes et un souffleur. « Ce n’est pas tout, ils ont ouvert le coffre-fort et amené avec eux les chéquiers de l’association et 10 000 francs de fond de caisse. Le disque dur contenant d’importantes données du centre a également disparu », souligne le président. Coup dur pour Les Piroguiers, la facture annoncée pour les réparations et les remplacements de matériels est fixé à un million de francs. Les employés municipaux ont effectué quelques travaux après l’événement. Des mesures de sécurité sont envisagées prochainement. Ces infractions n’ont pas eu d’impact sur les vacances, loin de là (lire par ailleurs).

    « Nous sommes déçus par de tels agissements. Les Piroguiers proposent des centres de vacances pour les enfants. Pourquoi ? De toute façon, nous ne nous découragerons jamais. Au niveau financier, nous arrivons toujours à rendre des comptes positifs. Nous espérons seulement que les gendarmes vont s’atteler à la tâche pour retrouver cette bande », conclut Alexandre Dabin.

    Océane, la secrétaire des Piroguiers, a découvert un bureau sens dessus dessous, lundi. Les cambrioleurs ont forcé la porte d’entrée. Le passage a été condamné par les employés municipaux. Photos A.P et Les Piroguiers

     

    Repères

    Les vols à La Cravache

    Le centre équestre n’est situé qu’à quelques centaines de mètres des Piroguiers et a été cambriolé à quatre reprises en un an. Le dernier méfait a eu lieu le 31 janvier. La question d’une bande qui officierait dans le secteur plane dans certains esprits.

    Les activités des Piroguiers

    Avec près de 90 enfants par semaine pendant les grandes vacances, le centre a rencontré un franc succès. Les inscriptions aux activités maritimes du club sont ouvertes. Le programme des prochaines vacances est en cours d’élaboration. Pour toute information ou inscription, contactez le 43 34 76.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS