Grand Nouméa
  • LNC | Crée le 27.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 18h05
    Imprimer
    Découvrez l'îIe des Pins depuis les hauteurs du point culminant de Kunié. Effectuer l'ascension du pic N'Ga offre un autre regard, étendu et contrasté, sur ces décors de carte postale.

    A la pointe sud de la Grande Terre, sur les hauteurs du Cap N'Dua, on aperçoit, par temps clair, ce relief de l'île des Pins. C'est la première vision des visiteurs arrivant par la mer. D'une hauteur de 262 mètres, le pic N'Ga domine les multiples baies et le chapelet d'îles qui présentent leurs contours arrondis, bien visibles depuis ce promontoire naturel. Situé au sud-ouest, non loin de la grande baie de Kuto, il forme, avec le pic Meunié (110 mètres de haut), le seul relief marquant de l'île. C'est ce même sommet qu'aperçut le capitaine James Cook lorsqu'il aborda, pour la première fois, les côtes calédoniennes, en 1774. Le navigateur écossais, au service de la reine d'Angleterre, lui donna d'ailleurs le nom d'Ile des Pins, à cause des nombreux pins colonnaires présents sur l'île.Une randonnée familialeL'ascension du pic N'Ga se fait en moins d'une heure, depuis le début de la montée jusqu'au sommet. La descente, quoique plus rapide, demande quelques précautions de la part du randonneur, du fait de la nature du sol, glissant par endroits. Accessible aux bons marcheurs comme aux novices de la randonnée, il s'agit cependant d'une balade familiale à effectuer de préférence en début de matinée, pour éviter le coup de chaleur et la déshydratation, et par temps clair, pour profiter au maximum du panorama extraordinaire qui s'apprécie tout au long de la montée. Vous pourrez ainsi admirer les dégradés de bleu du pourtour de l'île, frangée par les récifs délimitant le bleu plus foncé de l'océan. De la baie d'Oro, au nord-est, à la baie d'Ouro (ou baie de la Corbeille), à l'ouest, la verdure dense du centre de l'île contraste avec les camaïeux de la mer. Kunié, telle que l'appellent ses habitants, s'offre tout entière au regard de ceux qui en atteignent le point culminant. Un paysage tricolorePour rejoindre le début du sentier menant au sommet du pic, il faut emprunter, depuis la baie de Kuto, au sud-ouest, la route menant à Vao, puis prendre la première route à gauche vers le nord. Un panonceau indiquant le point de départ de la randonnée se trouve à proximité du gîte Kuberka. Dans le doute, n'hésitez pas à demander votre chemin aux Kuniés, dont la serviabilité et l'accueil sont légendaires. Le chemin serpente entre les arbustes pour rapidement se découvrir. Le début de l'ascension offre un premier panorama sur la presqu'île de Kuto et l'îlot Bayonnaise. A proximité de la côte, l'îlot Aventure fait face à l'îlot Brosse, qui dresse fièrement ses épines de pins colonnaires lui donnant l'allure d'une brosse à dents. Au premier plan, la terre rouge du sud se dévoile et contraste avec le vert des collines et des plaines alentour. Un tableau tricolore surprenant pour qui a l'habitude de considérer l'île des Pins comme une succession de plages de sable blanc. Les cocotiers sont si lointains qu'ils sont à peine visibles et on aurait tendance à oublier qu'ils sont nombreux à peupler l'île. Sur l'autre versantEn poursuivant l'ascension, on parvient au sommet après avoir passé la partie la plus abrupte du sentier. Une grande croix blanche indique que vous avez atteint le point le plus élevé de l'île.Sur le sol, au même endroit, on peut voir les restes d'une station-radar établie par l'armée américaine durant la guerre du Pacifique. A quelques pas de là, un sentier traversant la végétation mène à l'autre versant du pic qui offre une vue étendue sur toute la côte est de l'île. La baie d'Upi et la presqu'île d'Oro se découpent dans le lointain. Il faut ensuite revenir sur ses pas pour entamer la descente et revenir au point de départ de la randonnée. Ne vous pressez pas et faites au contraire quelques pauses sur le chemin du retour, ce qui permet de profiter mieux encore de la beauté des paysages, avec une plus grande luminosité si vous êtes parti en début de matinée. Attention à ne pas vous fouler une cheville en glissant sur les gravillons qui jalonnent le parcours et sont plus dangereux dans ce sens de la marche.En moins d'une demi-journée, vous aurez fait une excursion en pleine nature et apprécié toute la diversité d'une île à la fois proche et dépaysante.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS