Grand Nouméa
  • Aurélien Pol | Crée le 17.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 17.06.2019 à 07h41
    Imprimer
    Trois parcours étaient au programme pour suivre le tracé du Néobus : 10 km, 5 km et un Anima’kids, réservé aux petits. Patrick Vernay et Alexandra Dervillez ont remporté la première course. Concernant la seconde, la victoire est revenue à Rémi Montero et Nathalie Schmitt. Photos A.P
    DUMBÉA. Plus de 250 coureurs ont participé à la Néobus Race, hier, au Dumbéa Mall. Objectif de l’événement : découvrir le tracé de ce nouveau moyen de transport.

    Un tir de pistolet a retenti dès 7 h 30 dans le parking de Dumbéa Mall, hier. Pas de panique en ce jour de fête des Pères, c’était le lancement de la course Néobus Race, sur 10 km. « Cet événement, jamais proposé auparavant, est organisé par Carsud, afin de faire découvrir le tracé du Néobus sur la commune de Dumbéa à travers trois parcours : le 10 km, le 5 km et l’Anima’kids, destiné aux tout-petits. Les concurrents suivent les voies réservées au Néobus.

    Au milieu de la course de 10 km, près de la piscine de Koutio, des concurrents n’avaient pas le temps de s’arrêter pour boire un verre d’eau. Le chrono tournait !

     

    Pour le premier parcours, les participants se rendent jusqu’à l’ancienne voie ferrée de Rivière-Salée et reviennent. Quant aux cinq kilomètres, ils feront un demi-tour à la piscine de Koutio. Le dernier est beaucoup plus court », explique Hervé Stenfort, président-directeur-général de Carsud, qui exploite les lignes du Néobus.

    Des concurrents ont décidé d’effectuer leur parcours en marchant, dans une ambiance très conviviale. Certains n’ont pas hésité à sortir leur bâton de randonnée.

     

    Même si plusieurs cadors de la discipline étaient présents, la traversée de la ville s’est déroulée dans une ambiance très conviviale.

    250 000 francs pour une association

    « C’est une super journée, même si cinq kilomètres, c’est trop court pour moi », souligne Angeline, une jeune adulte qui aurait souhaité rallonger ce moment. « En plus, je me sens obligée de monter à bord du Néobus, ça ne m’intéressait pas tant que ça avant. Une bonne initiative. »

    De nombreux visiteurs ont pu monter à bord du Néobus, un véhicule mesurant tout de même 18 mètres de long. Plusieurs personnes étaient impressionnées.

     

    C’est le second objectif de Carsud : faire découvrir ce moyen de transport. En effet, le public avait la possibilité de visiter ce bus articulé de 18 mètres de long, pouvant contenir près de 140 places assises. « Je le trouve très moderne, ils ont installé des prises USB pour charger les smartphones. Trop bien ! », indiquait Medess, un habitant de l’agglomération. « J’apprécie le fait qu’ils aient mis en place un emplacement pour les poussettes », ajoutait Angéline. « Espérons seulement à présent qu’il ne soit pas dégradé », ont lancé plusieurs personnes. Le public semblait conquis. Fête des Pères oblige, des manèges étaient également implantés pour animer la manifestation. L’ensemble des fonds récoltés, soit 250 000 francs, vont être reversés à l’association des Petits pansements du cœur, œuvrant pour les enfants hospitalisés.

    Près de 350 personnes ont assisté à cet événement, dont 250 ont participé aux courses. L’ouverture du Néobus aux passagers devrait avoir lieu au mois de septembre.

    Un festin de fruits était proposé à la fin de la course. Des sodas et des gâteaux ont également été distribués aux participants.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS