Îles
  • De notre correspondant, M. Granados | Crée le 13.07.2019 à 04h25 | Mis à jour le 13.07.2019 à 04h25
    Imprimer
    La délégation a été accueillie coutumièrement et s’est immergée dans le mode de vie kanak. Photos M.G.
    Lifou. Seize étudiants venus de l’île continent voisine ont été récemment accueillis à Lifou dans le cadre d’un programme de bourses du gouvernement australien.

    La SARL MejineWetr qui gère l’accueil des touristes sur le site de Easo, et le Comité de développement du Wetr ont accueilli récemment, durant trois jours, seize jeunes étudiants de Melbourne dans le cadre d’un partenariat portant sur la découverte, l’environnement et les échanges. Ce séjour a pu se réaliser grâce à la mise en place par le gouvernement australien d’un vaste programme d’éducation octroyant des bourses aux étudiants pour voyager et parfaire leurs connaissances.

    Dès leur arrivée, accompagnés de leurs professeurs Diane de Saint Léger, de l’Université de Melbourne, et Kerry Mullan, de l’Université RMIT (Institut royal de technologie) de Melbourne, ils se sont rendus à la grande chefferie de Hnathalo afin d’y demander au grand chef du district du Wetr, Jean-Baptiste Sihaze, l’autorisation de fouler les terres de l’île.


    Respect et entraide

    C’est par le grand chef lui-même, accompagné de son porte-parole, du président du Comité de développement du Wetr et de coutumiers qu’ils ont été accueillis avant de prendre place dans la grande case de la chefferie pour des paroles et des gestes coutumiers.

    Au cours de son séjour, la délégation australienne a visité les falaises de Joking, les grottes de Easo, la chapelle de Lourdes, la Maison de la vanille, un parcours pédestre (médecine traditionnelle, démonstration de techniques traditionnelles de pièges) et rendu visite au petit chef de la tribu de Mucaweng. Après leur avoir expliqué l’importance dans la culture kanak de la case traditionnelle, Guillaume Waminya a insisté sur la tradition kanak et aborigène qui s’appuie sur une spiritualité liée à la terre, au paysage, à la faune et à la flore, et a rappelé la nécessité de vivre ensemble, de se respecter et de s’entraider.

    Dans la soirée, sur leur lieu d’hébergement « Chez Jeannette », à Luecila, les visiteurs ont eu droit à une projection sur le tourisme de croisière à Lifou.

    Au programme de la dernière journée du séjour, visites du marché communal de Wé puis du lycée polyvalent Williama-Haudra où les étudiants ont pu librement échanger avec les élèves et les enseignants.

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS