Justice
  • Deux affaires aux résonances sociales ont occupé une partie des débats de la cour d'appel, hier. Sept militants de la CSTNC étaient rejugés après les blocages de décembre 2005, à la SLN. Dans un autre genre, le licenciement d'un employé municipal de Houaïlou, contesté par l'USTKE en son temps, avait poussé l'homme à tirer sur celui qu'il rendait responsable de ses déboires.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS