Mines
  • La richesse économique de l'archipel - le nickel- a été utilisée comme argument électoral pendant la campagne pour les provinciales. Inco aurait payé le prix fort à Voisey's bay, au Canada, et reçu pour rien Prony Nickel, a-t-on pu entendre de la part de listes politiques installées aussi bien dans le camp indépendantiste que loyaliste. L'affirmation n'est pas nouvelle. Elle revient en écho à des propos tenus immédiatement après l'attribution du permis de recherche Prony Ouest à Goro Nickel par la Province sud en juillet 2002. Jacques Lafleur assume et réaffirme les bénéfices majeurs que la Province sud et la Nouvelle-Calédonie tout entière vont retirer de cette attribution : des investissements, des emplois, des impôts et, par le biais de Goro Nickel, une participation au capital de la société à hauteur de 5 % pour la Province sud et de 5 % pour la Nouvelle-Calédonie. Dans ce dossier qui se veut dépassionné, les faits sont exposés, les arguments présentés, les vraies questions posées.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS