fbpx
    Nord
  • Waldemar de Laage | Crée le 04.10.2022 à 19h00 | Mis à jour le 04.10.2022 à 19h01
    Imprimer
    Une trentaine de salariés ont fait grève mardi à Népoui. Photo Waldemar de Laage

    Les dirigeants de la SLN mènent actuellement une campagne d'information en interne sur leurs différents sites. Après Doniambo ou Thio, ils ont rencontré les cadres et représentants du personnel de la mine Bernheim, sur le site de Népoui.

    À cette occasion, des adhérents du syndicat SGTINC ont organisé un mouvement de grève cette semaine. Selon la SLN, ils étaient onze lundi et trente mardi à ne pas avoir pris leur poste, l'entreprise ajoutant que "la SGTINC n'est pas le syndicat majoritaire à Népoui".

    Ces employés, postés à l'entrée du site, exprimaient la crainte d'un redimensionnement des effectifs, à l'image de la démarche engagée il y a peu à Kouaoua où 53 postes sur 198 pourraient être supprimés.

    " Ce mouvement est une protestation et une solidarité avec nos collègues du site de Kouaoua. Nous voulons des réponses à nos questions, on parle de restrictions, de suspensions d'installations fixes. On a besoin d'avoir des réponses", présente Didier Gouassem, technicien HSE, "27 ans de SLN" au compteur.

    Après une petite heure d'échanges, les représentants ont finalement désamorcé les craintes des grévistes :" La venue du comité de direction est pour remobiliser les troupes, ils demandent de faire des efforts et de produire ", explique Jean-Baptiste Poirin-Pouea, délégué titulaire. "Il n'y a pas de projet de restriction ou de plan de sauvegarde, même si on reste vigilants par rapport à la situation économique de l'entreprise", ajoute-t-il, évoquant des échanges "constructifs".

    De son côté, le responsable communication de la SLN, Laurent Fogliani, rappelle qu'il "n'y a jamais eu de plan de redressement de prévu sur d'autres sites que celui de Kouaoua, qui est déficitaire depuis six ans",

    Le Comité directeur de la SLN sera ce mercredi en visite sur le site de Tiébaghi, avant un passage à Poum jeudi. "Encore deux rencontres sont prévues à Doniambo", précise Laurent Fogliani.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS