Nouméa
  • Les Nouvelles de Tahiti | Crée le 28.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 17h24
    Imprimer
    Le quatuor à cordes « Renoir » se produira sur la scène de l'ETM les 24 et 25 avril prochains. Au programme, le quatuor n°12 de Beethoven et la célèbre « sonate à Kreutzer » de Janacek.

    Musique de chambre romantique au programme de ce premier concert de la saison prestige de la musique en Nouvelle-Calédonie. Quatre musiciens français, disciples du célèbre violoniste Pierre Amoyal, vont interpréter deux œuvres majeures du répertoire pour quatuor à cordes.Délire et joieLe quatuor N°12, op 127 en mi bémol majeur de Ludwig Van Beethoven est le premier des cinq derniers quatuors composés après la neuvième symphonie. Ces œuvres constituent le testament musical de l'auteur. Le n°12 est achevé en 1824. La surdité du compositeur est alors totale. Beethoven n'entendra jamais cette pièce. Pourtant, il compose dans l'enthousiasme : « Beethoven travaille dans le délire de sa joie, et dans la joie de son délire » constatait à l'époque un des amis du compositeur.Ce quatuor marque une rupture stylistique avec les précédents, mais il contient toujours ce lyrisme chaleureux, régénéré par les spectacles de la nature, et propice aux élévations de l'esprit.Un opéra sans paroleLeos Janacek (1854-1928) est âgé de 69 ans lorsqu'il compose le quatuor à cordes n°1 « Sonate à Kreutzer ».Janacek, musicien tchèque, écrit là un opéra sans parole, un drame psychologique, pour ensemble de musique de chambre. Une œuvre où chaque instrument devient un personnage doué d'expression, capable du langage le plus direct : de la plainte amoureuse au cri.Ce quatuor est inspiré de la Sonate à Kreutzer de Tolstoï. Janacek est choqué par la lecture de l'histoire de cette femme adultère assassinée par son mari. Le compositeur tchèque dépeint l'horreur de la jalousie, le tragique de l'amour, au fil d'une trame dramatique déclinée en quatre mouvements.Des musiciens prestigieux Le quatuor Renoir a été fondé en 1995 par Hélène Collerette et Florent Brannens avec l'appui et les conseils de Pierre Amoyal et de la Filature de Mulhouse.Le Quatuor Renoir est lauréat de trois concours internationaux en 2000 : Londres, Paris et Florence. Puis, les concerts se succèdent. Le quatuor est applaudi dans les salles les plus prestigieuses de Paris, Orlando, Prague, Québec ou Londres.Partenaire régulier de Radio France, le Quatuor enregistre un CD consacré aux quatuor « les quintes » de Haydn, et au quatuor N°1 op 44 de Mendelssohn. Il enregistre également un CD pour la série « Déclic » de l'AFAA (association française pour l'action artistique), comprenant « Ainsi la nuit » de Dutilleux et “Langsamer Satz” de Webern.Hélène Collerette 1er violon, Florent Brannens, 2ème violon, Fanny Coupé, alto et Raphaël Perraud, violoncelle, sont tous lauréats de prix nationaux. Ils sont membres des grands orchestres philarmoniques : Montréal, Lausane, New-York, Munich et l'orchestre de l'opéra de Lyon et de Paris ou de Radio France.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS