Nouvelle Calédonie
  • Depuis des mois, pas une goutte de pluie n’est tombée sur la propriété de l’éleveur Karlheinz Creugnet, à Bouraké, qui lutte au quotidien pour sauvegarder son cheptel. La situation est tout aussi alarmante pour Grégoire Baudonnel, maraîcher bio à Nassirah, qui sera bien obligé d’arrêter si les précipitations n’arrivent pas. L’angoisse grandit dans le monde agricole.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS