Nouvelle Calédonie
  • La province Sud et la mairie de Nouméa ont lancé, hier, un programme de lutte contre le risque requin, ravivé par l’attaque sur Anthony, à Port du Sud. Mesure phare et pour le moins radicale de ce plan : l’abattage immédiat de vingt requinsbouledogues, suivi d’une « régulation » de cette population à moyen terme. Autre annonce, la fin des mouillages forains en baie des Citrons.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS