Nouvelle Calédonie
  • A.T. | Crée le 16.04.2019 à 04h30 | Mis à jour le 16.04.2019 à 06h52
    Imprimer
    En décembre 2015, un navire du Ponant avait déjà fait escale en Calédonie, notamment à Yaté (notre photo). Photo LNC

    TOURISME. Alors que l’escale d’un navire de croisière du Ponant dans les îles et les récifs éloignés des Chesterfield avait fait polémique, au point de pousser le gouvernement, le 12 février, à refuser cette visite, la compagnie a maintenu son périple calédonien, en adaptant son itinéraire.

    A la découverte de Ouégoa

    Parti d’Auckland le 7 avril, le navire de luxe Lapérouse, qui transporte actuellement cent trente passagers, se trouve désormais dans notre lagon. Après une escale à l’îlot Téré, à l’île des Pins, à Maré, puis à Lifou, la compagnie doit jeter l’ancre, ce matin, à Hienghène, avant de faire cap sur un îlot au large de la commune.

    Et de partir, dans la journée, à la découverte de Ouégoa, escale assez inattendue pour un bateau de croisière.

    « Avec l’annulation des Chesterfield, on a dû trouver des alternatives et on s’est dit que Ouégoa était une très belle destination. Peu de gens connaissent ce Nord calédonien où il y a peu de structures, explique le représentant local du Ponant, qui précise qu’une autorisation de la province Nord a été nécessaire pour débarquer sur l’île Pam. Après avoir découvert la culture polynésienne en Nouvelle-Zélande, puis mélanésienne sur les îles, les passagers vont découvrir ce mélange calédonien auprès d’habitants de tribus et de Caldoches qui proposeront un buffet, des visites guidées dans l’embouchure du Diahot, etc. Cela permettra de voir les deux aspects de cette culture. »

    Le Lapérouse longera ensuite la côte Ouest avec une escale à l’îlot Ténia, puis en baie de Prony avant d’arriver à Nouméa, samedi. Il repartira enfin pour un autre périple à destination du Vanuatu et des îles Salomon.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS