fbpx
    Nouvelle Calédonie
  • Anthony Fillet anthony.fillet@lnc.nc  | Crée le 21.01.2023 à 17h50 | Mis à jour le 22.01.2023 à 09h22
    Imprimer
    Nolhann Alebate, élu homme du match, a inscrit le deuxième but calédonien samedi face aux Samoans. Photo OFC
    En quart de finale de la Coupe d’Océanie des moins de 17 ans, samedi après-midi aux Fidji, les Cagous l’ont emporté 4 à 0. Au prochain tour, mercredi (15 h), ils affronteront Tahiti (vainqueur des Tonga 5-0). En jeu : une place en finale, et avec elle une qualification pour la Coupe du monde au Pérou.

    Sur la pelouse du HFC Bank Stadium, à Suva, samedi, avec vue plongeante sur la Laucala Bay, que les Calédoniens découvraient après deux matchs de groupes joués plus au nord, à Ba (2-3 face à la Nouvelle-Zélande, 7-0 contre les Samoa américaines), les débats ont été équilibrés durant les cinq premières minutes, période durant laquelle les Samoans, courant partout, ont réussi à exercer un pressing efficace car étouffant.

    Une fois passé ce moment délicat, avec notamment un coup franc adverse dès la première minute, des espaces se sont créés et les Calédoniens s’y sont engouffrés. Supérieurs techniquement, à l’image du numéro 10, Nolhann Alebate, milieu talentueux, les joueurs du sélectionneur Léo Lopez ont rapidement dominé territorialement. Le système tactique, avec trois défenseurs centraux et un milieu dense, a participé au fait d’avoir une ligne de récupération du ballon haute, mettant sous pression la sélection samoane. Laquelle a fini par craquer à quatre reprises, dont une première fois avant le premier quart d’heure, sur une tête arrière de Jean-Philippe Angexetine pour prolonger astucieusement un coup franc rentrant du gaucher Anthony Levy (1-0, 13e).

    Le deuxième but est arrivé juste avant la mi-temps, sur un penalty de Nolhann Alebate, tiré du pied droit, à mi-hauteur, après une faute sur Jean-Yves Saïko (2-0, 45e+3).

    Deux buts par mi-temps

    Les deux autres réalisations calédoniennes sont intervenues en fin de rencontre. D’abord par Jean-Yves Saïko, superbement lancé en profondeur par Nolhann Alebate et qui a évité la sortie hasardeuse du gardien pour marquer dans le but vide (3-0, 88e). Ensuite par l’entrant Iwatro Hmuine, sur un penalty tiré au sol, consécutif à une faute sur le latéral droit Jythrim Upa (4-0, 90e+6).

    Ces deux derniers buts ont fait du bien aux Cagous, qui se sont retrouvés à dix contre onze à partir de l’exclusion (pour deux jaunes) de Bayron Gohoupe (52e).

    "Très heureux"

    "Nous sommes très heureux, parce que nous avons gagné et nous sommes qualifiés pour les demi-finales", et parce qu’en face il y avait "une très bonne équipe", a réagi, en anglais, Léo Lopez au micro de la Confédération océanienne de football (OFC). "On a marqué quatre buts et on en a encaissé aucun […] Nous avons été bons défensivement, et on a eu beaucoup de situations de marquer", a ajouté le sélectionneur des U17 calédoniens. "On a bien préparé ce match, bravo à l’équipe, elle a été incroyable. On va fêter cette victoire, savourer ce moment et vite se reconcentrer pour le prochain match, mercredi."

    Cette demi-finale, mercredi à 15 h, sera importante. En cas de victoire, les U17 Calédoniens joueront (comme l’autre finaliste, probablement la Nouvelle-Zélande) la Coupe du monde au Pérou. Cette génération imiterait ainsi celle qui a participé au Mondial U17 en 2017. C'était en Inde.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS