Pacifique
  • POLYNÉSIE FRANÇAISE. Malgré toutes les mesures prises, l’évolution la plus probable de l’épidémie prévoit une « accélération de la maladie », avec un pic épidémique en janvier. L’enjeu ? Freiner le plus possible la hausse du nombre de cas afin d’éviter une mise sous tension de l’offre de soins souligne l’épidémiologiste de la plateforme Covid, Henri-Pierre Mallet.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS