Nouvelle Calédonie
  • Xavier Heyraud | Crée le 20.11.2017 à 04h25 | Mis à jour le 20.11.2017 à 14h34
    Imprimer
    118 voix séparent les deux listes. André Levy (photo de droite), à la tête de la liste qui a obtenu 55, 23% des voix, devrait logiquement être le prochain maire. Photos X.H.
    Municipales. La liste Sowe’i, menée par André Levy a devancé de 118 voix celle de l’UC-Hyehen, de Daniel Goa, maire sortant, hier lors du scrutin. Le nouveau maire devrait être élu dans une dizaine de jours.

    Liste Sowe’i, 650 voix. Liste UC-Hyehen, 532 voix. Contre toute attente Daniel Goa a perdu la mairie de Hienghène.

    1 190 électeurs ont voté hier à Hienghène pour élire leur nouveau conseil municipal, sur 2 327 inscrits, soit un taux de participation de 51 %.

    La liste Sowe’i (qui signifie ensemble en langue Fwaï), composée principalement de militants du Palika, mais aussi de deux membres de l’UC, a en quelque sorte creusé l’écart dans le bureau de vote de Ouaré, le plus important en nombre d’inscrits (568) en y remportant 280 suffrages, contre 59 pour l’UC.

    André Levy, la tête de liste, tout sourire, a tenu « à remercier l’ensemble de la population qui s’est mobilisée pour voter pour la liste Sowe’i. » La raison de ce succès ? « Pendant 15 jours, on est allé expliquer les choses à la population. On a essayé de cibler les projets pour lesquels on a pressenti qu’ils avaient besoin d’être retravaillés et surtout d’être mis en place. Il faut se dire qu’on est reparti chercher la parole de cette population, parce que dans notre monde kanak, la parole est d’importance. On s’est dit qu’il fallait absolument lui redonner la parole pour qu’elle puisse nous faire confiance et ça se traduit par un bulletin dans les urnes. La confiance qu’on a, c’est un enthousiasme positif. Mais je pense que si on essaye nous d’y croire, il faut aussi donner les moyens à la population de pouvoir y croire avec nous. »

    Pour sa part, Daniel Goa constate : « la majorité a été remportée par la liste Sowe’i, concurrente à la mienne, donc ce sont eux qui vont prendre la suite pour la gouvernance de la mairie. Les gens de Hienghène ont exprimé un besoin de changement, ce sont eux qui décident, ça a été le cas aujourd’hui. Dès demain, il va y avoir la fixation à la proportionnelle des votes et donc la répartition des sièges entre les listes. Ensuite, dans les dix jours qui suivent, on convoquera un conseil municipal pour l’élection du nouveau maire et donc, à ce moment-là, je ne serai plus maire. »

     

     

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS