Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 21.02.2018 à 04h25 | Mis à jour le 21.02.2018 à 08h52
    Imprimer
    Photo Archives LNC

    Un jeune homme de 19 ans, scolarisé, inconnu des services de police et se présentant avec un casier vierge, a été condamné devant le tribunal correctionnel à 18 mois de prison, pour avoir grièvement blessé un autre jeune avec une pierre dans une bagarre générale.

    Les faits remontent au 15 septembre dernier. Un rendez-vous entre les élèves de Jules-Garnier et ceux d’Escoffier, avait été fixé sur les réseaux sociaux, devant le lycée du Grand Nouméa. Un jeu dangereux qui a tourné au drame. Dans une confusion totale, un élève de terminale du lycée du Grand Nouméa, énervé après avoir évité des jets de pierres, s’était alors emparé de l’une d’entre elles et l’avait jetée violemment. Sans vraiment viser, il avait touché un autre élève qui, lui non plus n’était pas impliqué dans la bagarre. La victime avait reçu le projectile sur l’arrière du crâne. Après une très lourde opération, cet élève a été sauvé, mais contraint de porter durant plusieurs mois un casque pour protéger son crâne. Il garde depuis des séquelles, peut-être irréversibles, de ce traumatisme.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS